SOUVENIRS

 

CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

https://www.youtube.com/watch?v=mdBylF9ZkzQ

 

 

Cliquer aussi ci-dessous

 

https://rcf.fr/culture/paul-hairault-philippe-besson-alex-metayer-alfred-de-musset 

 

 

 

 

 EN 2007, NOTRE GROUPE ETAIT DANS LES GORGES DU TARN.

ROLAND ET REINE CARRIAS

ETAIENT AVEC NOUS.

OR, ROLAND NOUS A QUITTE

DEBUT NOVEMBRE 2016.

C'ETAIT L'AMI DE TOUS

 COMME JACQUES, MORT, UN AN AUPARAVANT, C'ETAIT UN VRAI COPAIN.  

 

 

 

 

 

SEPTEMBRE 2016

LES BAGNARDS et les EPOUSES DE BAGNARDS SONT EN NORMANDIE

_______________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UN AN AVANT

EN SEPTEMBRE 2015

LES BAGNARDS

D'ASSI BOU NIF

ETAIENT A LACANAU

 

 

 

 

Cliquer ci-dessous

 

 

Une première fois en surlignant (clic gauche)

 

Puis une deuxième fois (clic droit puis clic gauche -accéder à youtube ou rechercher avec Google

Pas simple n'est-ce pas!!!

 

 

https:/youtu.be/B7kfYg1WSw0

 

 

 

 

 

 

 

 

http://assibounif.monsite.orange.fr 

BONNE ANNEE   2016  DE LA PART DES BAGNARDS  D'ASSI BOU NIF

 

     

 

 

   ASSI BOU NIF (Algérie)   

//assibounif.monsite-orange.fr       

 

      SITE DE LA 701ème COMPAGNIE DES TRANSMISSIONS  

       

 

 SITE CREE PAR PAUL HAIRAULT          paul.hairault@wanadoo.fr

 

JANVIER 2014

PARUTION DE MON 8ème OUVRAGE  (216 pages)

LES BAGNARDS D'ASSI-BOU-NIF

Commandez à

paul.hairault@wanadoo.fr

MERCI

 

Quatrième de couverture
En 2001, avec son premier ouvrage : « Les dernières nouvelles du jour », Paul Hairault publiait la correspondance de son jeune frère et faisait revivre l’année 1961 : c’était l’avant dernière année de la guerre d’Algérie…Jacky, le jeune poitevin de six ans, correspondait avec son frère aîné qui terminait son service militaire en Algérie. Dans son récit, plein de saveur et de curiosité, l’auteur nous donnait sa version personnelle du conflit.
Paul était affecté à la 701ème compagnie des transmissions basée à Assi-Bou-Nif, village situé près d’Oran. A la lecture du livre tous les transmetteurs ayant séjourné dans ce village se sont reconnus, c’est ainsi que de très nombreuses correspondances ont été échangées. L’auteur a ainsi redécouvert une compagnie qu’il croyait pourtant bien connaître.
Les témoignages se sont ajoutés aux témoignages et Paul Hairault les a rassemblés dans son huitième ouvrage bizarrement intitulé : « Les bagnards d’Assi-Bou-Nif ». Les jeunes appelés construisirent un collège dans le village et comme le matériel était insuffisant, il fallut casser des cailloux. Le chantier fut donc très vite baptisé : Cayenne. Ces militaires devinrent alors tout naturellement « les bagnards d’Assi-Bou-Nif ».
Toutes les correspondances échangées commencent par : « mon cher bagnard ». Le quotidien pour tous ces jeunes gens était composé d’opérations dans le sud oranais, d’escortes de train, de patrouilles, de gardes et de corvées au chantier de Cayenne.
Maintenant ces « bagnards » ont plus de soixante-dix ans et depuis dix ans déjà, une vingtaine d’entre eux se retrouve chaque année pendant plusieurs jours. Les lieux des rencontres sont sans cesse renouvelés : la France n’a donc plus de secret pour eux. Dans ce livre, l’auteur accorde une place particulière à ces réunions qu’un journaliste qualifiera de « merveilleuses ». A chaque retrouvaille, avec les cris de joie, les embrassades et les tapes amicales sur l’épaule, les bagnards et les femmes de bagnards sont comme dans une cour de récréation…
 
 
 
 
 
IL Y AVAIT "ASSI BOU NIF", MAIS IL Y AVAIT AUSSI "SIDI ALI", AVEC CETTE BELLE DEMEURE. ELLE ETAIT HABITEE PAR NOTRE CAPITAINE.
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 RENCONTRES FOURNOLS 2014.

 

 

 

 

LES AIGLES NOIRS CHANTENT

ORAN

CLIQUER CI-DESSOUS

 
 
 
 
 
 

 

  

 

ANCIEN DE LA 701ème Compagnie VENEZ NOUS REJOINDRE

APRES LA PARUTION DU LIVRE : LES DERNIERES NOUVELLES DU JOUR les anciens de la 701ème compagnie des transmissions se retrouvent tous les ans

 

 

 

CLIQUEZ AU CENTRE DE LA PHOTO CI-DESSOUS                                    

  

 

 

  Avec la vidéo ci-dessus vous avez une chanson d'Yvonne George (période1925-1940.)
La musique a été utilisée pour la chanson de la 701ème (recherches de Norbert Maudet) 

 

Depuis 10 ans, au mois de septembre, j'organise des rencontres entre "anciens bagnards". En 2013 nous étions à Argelès sur Mer. 10 ans, déjà! nos rencontres sont toujours des moments de bonheur, nos épouses nous ont fait de grandes surprises.Voir le diaporama ci-dessous:

En 2012, nous étions en Vendée à AZUREVA LONGEVILLE.

Nous sommes allés visiter la Venise Verte. Les journalistes étaient présents.

 

 

 Sur son blog, http://cessenon.centerblog.net notre ami Jacques Cros nous a apporté des précisions concernant cette flamme.

Les fonds du marais poitevin contient du méthane. Les bateliers qui promènent les touristes connaissent les "conches" les canaux les plus riches en méthane. A bord des "plates", barques à fond plat, le batelier touille le fond avec une rame ou une "pigouille" (longue perche). Le méthane monte en surface et sous les yeux émerveillés des passagers (Gisèle sur la photo) il enflamme le gaz.

 

Avec les 2 vidéos ci-dessous, vous avez les photos d'une visite de la Venise Verte et de la Vendée lors de notre séjour de septembre 2012 

 CLIQUEZ AU CENTRE DES PHOTOS CI-DESSOUS                                    

 

 

  

 

Avec la vidéo ci-dessous vous avez quelques photos de nos rencontres 2011 à ROQUEBRUNE CAP MARTIN

 

 

 

 

Les anciens de la 701ème compagnie des transmissions se retrouvent tous les ans. En 2010 la rencontre s'est déroulée à Hendaye. Ci-dessous:

DEUX VIDEOS DE LA RENCONTRE 2010 A HENDAYE

        

    

 

 

 

NE PAS OUBLIER DE CONSULTER :

http://guirande.monsite.orange.fr

Vvous trouverez les  ouvrages de Paul HAIRAULT

          

 

http://conche.monsite.orange.fr vous trouverez les tableaux de Renée HAIRAULT

 

NE PAS OUBLIER DE CONSULTER  les pages suivantes

 

 

visites